Blancs de mémoire (Rwanda), 2013

Projection vidéo HD (60 minutes)
Boucle de 2 minutes 46 secondes
Édition de 3

Le titre Blancs de mémoire fait référence au livre de Georges Anglade, intellectuel haïtien exilé à Montréal et ayant péri dans le tremblement de terre de 2010. Elle met en scène une photographie de réfugiés ougandais refoulés à la frontière rwandaise de Kagitumba en 1982.

Dans ce montage vidéo, cette image à la fois troublante et énigmatique, balayée par le mouvement perpétuel des vagues, nous confronte au déni et à l’abandon dont tant de populations font l’objet et dont le souvenir disparaît peu à peu de la mémoire occidentale. Cette œuvre fait écho à une installation vidéographique présentée dans le cadre de l’exposition de groupe, À Montréal quand l’image rôde, présentée au Studio national des arts contemporains Le Fresnoy (France) en 2013-2014.

Installation vidéo présentée à la galerie Antoine Ertaskiran.