Village, 2004

Carton, papier journal, bois et ampoules.
Dimension: 396 x 122 x 122 cm.

Collection du Musée d’art contemporain de Montréal.

Avec Village, Blain échafaudera une tour à partir de briques mimant elles-mêmes la forme maisonnette rectangulaire percée à quelques endroits par des fenêtres. Or, ces maisonnettes sont faites de papier mâché à partir de pages de journaux que l’artiste conserve depuis plusieurs années et qui montrent des textes et des images de récents conflits et guerres, en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, lesquelles images se trouvent combinées avec les cotes de la Bourse. (…)

Symbole de l’architecture rassembleuse – utopique comme chez Tatlin, purement mercantile comme celles du World Trade Center –, la tour de Dominique Blain ne laisse pas transparaître sa précarité fondatrice. C’est le regard, après qu’il en ait assimilé la fragile construction, qui le déduit et en perçoit la charpente trompeuse.

– Thérèse St-Gelais, De la demeure au territoire, Dominique Blain, Musée d’art contemporain de Montréal, 2004